Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 07:00

320Oh joie, oh bonheur ! Je viens de recevoir il y a quelques jours dans ma boite à lettres un petit colis de Lulu.com

Car, si vous ne le savez pas le Studio09 et Mr Kobayashi, ne sont pas les seuls à adopter la méthode de "Print on Demand" pour diffuser leurs livres. 
Et c'est au détour d'un tweet que j'ai découvert Élégie - Le secret de l'Impératrice produit par l'Atelier Lipsm

Ce jeu de rôle historique vous propose d'incarner des personnages issus de l'aire Napoléonienne. Frange de l'histoire peu, voir pas exploité dans notre passion. Etant moi-même intéresser par cette période riche et pleine de panache, j'ai donc sauter sur l'occasion de bénéficier à nouveau des services de la plateforme Lulu.com.

Comme vous pouvez le voir sur le visuel, la maison ne recule devant aucuns sacrifices en nous offrant un papier au grammage épais et au vélin agréable, le tout pour la somme ridicule de 5,20€ - What else ! elegie lulu-250x300

Si vous voulez y jeter déjà un coup d'œil, nul besoin de débourser vos deniers puisqu'il est disponible gratuitement en version .pdf.

Si vous avez aimé, Duellistes (de Ridley Scoot) Monsieur N ou encore Barry Lindon, jetez-vous sur cette petite gourmandise pour qu'elle pare agréablement le dessous de votre sapin et irradie le matin de noël.

Théoriquement vous pourrez retrouvé la critique complète de ce jeu dans les pages du Maraudeur N°6 et qui sait peut être une ou deux aides de jeu si l'inspiration est là.

Partager cet article
Repost0
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 09:43

Pierre_Savorgnan_de_Brazza_by_Paul_Nadar.jpgNon, non et non !!! Les Mythographes ne sont pas une nouvelles variété de collectionneurs fongiques, mais un nouveau jeu sortie tout droit de l'imagination fertile de Pak - auteur du jeu Hello Dolly, qui grâce à bon nombre d'entre vous sera prochainement édité chez Nestor Game -

 Dans ce jeu très orienté narativiste et librement inspirer du jeu concept "Kazekami Kyoko Kills Kublai Khan", de Jonathan Walton, propose à deux joueurs de retranscrire les exploits relatés par deux explorateurs de retour d'horizons lointain.

Le principes (qui tiens en une page) est de partir d'un "Très cher collègue, avez-vous déjà entendu parler de..." et d'insérer quelques mots secrets (trois par participants) tout au long de la discussion entre gentilhomme de bonne compagnie. Toutefois, attention à ce que ces thermes ne soient trop évident à trouver pour marquer le plus de points de victoire.

L'auteur conseil d'ailleurs de pratiquer le jeu par forum, email, voir de façon épistolaire comme il était coutumes de le faire en ce siècle d'exploration de la Terra Incognita.

Ce jeu créer à l'occasion du concours Casus No en juin 2011 sur le thème du Mythe, est une très bonne première approche de jeu plus Narativiste comme le très agréable "Jusqu’a ce que nous coulions" disponible sur le site Narativiste.eu.

Le jeu est gratuit, et à Télécharger sur le blog de Pakà découvrir de toute urgence !

Partager cet article
Repost0
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 14:37

edv-tome1.jpgVoilà une série de BD chez l’excellent éditeur Mosquito qui vaut le détour. Pour l'heure j'en suis au tome 5 sur les 7 disponible et j'adore. Un trait fin et soigné, l'intrigue percutante et efficace...avec un je ne sais quoi de fantastique. En plus le prix est mini 10 € par tome.

Bref tout ce qu'il faut pour les amateurs de Deadland.

L'intrigue principale repose sur un chaman Sioux (Esprit du Vent) et son compagnon Poe dû à son incroyable ressemblance avec l'auteur de nouveau fantastique. De tome en tome, ils parcourent les Etats Unis au gré des rencontres (fortuites ou provoqués) et chasse inlassablement les personnages malfaisants et autres manitous surnaturels.

Toutefois, le surnaturelle ne fait pas tout et celui-ci est quelques fois juste soupoudré comme dans le premier tome dont voici le résumé de l'éditeur.

wendigo8.jpg"Premier tome de la série Esprit du Vent, Western fantastique et crépusculaire. 

Ned Ellis Fut soldat dans une autre vie, un chaman indien l'a recueilli grièvement blessé lors de l'attaque d'un train blindé, il lui enseigna les rites et les secrets de la magie indienne, à présent il est connu et respecté par toutes les tribus sous le nom d'Esprit du Vent et va connaître de nombreuses aventures fantastiques."

Dans la ville de Euréka, on vit de l'extraction du charbon et on meurt sous les balles de plomb que le shérif Colemen et ses sbires distribuent sans retenue."

A découvir de toute urgence pour les fan de Tecumah Gulch (qui vuet tirer sur le fantastique)  et autre Deadland.

Partager cet article
Repost0
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 11:07

mustangDepuis quelques temps on voit fleurir dans le Cosme Rôlistique des curiosités qui sont là pour piquer au vif notre curiosité et nous faire prendre la mesure de l'évolution.
Des exemples comme Montségur 1244 (Collection In-vitro des Ecuries d'Augias) ou bien de la Sweet Agatha et Dirty Secret (de la boite à heuhh) nous offres des concepts qui frise l'expérimental.
Et dans la série des petits jeux qui tiennent pour la plus part en quelques pages, on peut trouver deux grands phylums : soit très classique (Abymes des XII Singes) ou bien plus avant-gardistes (tel que Mustang dernier-né des Ecuries d'Augias).

INV01-CouvMontsegur-invitro-siteSuite à l'annonce il y a peu de sa  sortie sur le net, je vais m'arrêter sur Mustang. Alors Jeu de Rôle ou pas ?

La question reste ouverte, certains vous diront que oui.
De part son attachement a une ambiance, un pitch de base qui met les joueurs dans une situation complexe et stimulante. Mais aussi l'interaction possible et nécessaire entre les participants.
On peut opter pour la qualification de jeu de rôle.

Pour ses détracteurs, les éléments à décharges sont : le manque cruel de scénario traditionnel (on reste sur une situation à un instant T, pour ne pas dire ce qui serait normalement l'apogée d'un scénario).
On peut aussi lui reprocher son optique One-shot. Ici pas d'évolution possible, tout se passe en un acte, qui devrait aboutir à une fin glorieuse (émaillé de perte plus ou moins nombreuse) ou tout simplement la destruction pure et simple de la totalité du groupe.
Egalement l'aridité des règles, qui se résume en un jet de pile ou face. Option qui si elle se prête parfaitement à l'ambiance pesante et haletante, peut en déboussoler plus d'un.
Par extension du système pas non plus de feuille de personnage, de MJ,… on sort donc des sentiers battus de ce qu'il existe.

mustang_pages.pngAlors Mustang tient-il du jeu de plateau d'ambiance dans un esprit très Loup-Garou de Thiercelieu ou d'un jeu de rôle à part entière ? La réponse est complexe et j'ai envie de dire qu'elle vous appartient pleinement.
Pour l'heure, je n'ai pas eu l'occasion de le tester et d'ailleurs je ne suis pas certain de trouver parmi mon cercle de joueurs un groupe prêt a se lancé pour une petite demi-heure dans cette expérience ludique.
Toute fois, Mustang peut également être une première approche dans un cadre ludique plus proche du jeu d'ambiance, afin d'initier tout en douceur votre entourage à une première partie rapide.
Bref, le mieux est comme en cuisine de le tester par vous-même. Saluons toute fois, l'initiative novatrice et gratuite de la part des très productives Ecuries d'Augias.

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 22:22

z-space.jpgPlus fort, plus rapide, plus intelligent, plus fun que Roger Wilco, voici Z-Space !

Bon,... me voilà en train de faire un petit coup de pub pour la création JDR d'un pote Z-Space. Celle-ci est constituée d'un Pdf, oh d'une page au maximum. Donc pas de quoi se faire mal à la tête question lecture pendant votre pose estivale. 

Comme vous devez déjà le savoir le forum de Casus No, organise un concours de création de jeux tous les mois ou presque. Les seuls contraintes pour les Démiurges en mauvaises herbes sont les suivantes : que le tout tiens en une page A4 et qu'il correspond au thème donné en locurence le Space-Opera. Wouahou ça c'est de la contrainte, qui laisse libre court à un maximum de fantaisie et de délires en tout genre.

Et voici que pas plus tard qu'aujourd'hui apparaît comme par magie la participation de Pak sur son Blog "Zoubaoum".

Au programme, trois grands Empires Galactiques, une poignée de Races bien barrées ou à moitié Psy sur les bords, un système de jeu original, un background qui tiens dans un mouchoir de poche (Format A4 oblige) et en prime un scénario.

Je vous le demande que demande le peuple ? Quoi... du pain et des jeux. Ok, voici déjà les jeux, pour ce qui est du pain, y'a la boulangerie au coin de votre rue !

Pour plus d'infos sur le concours JDR en une page c'est sur le Forum de CasusNo. Vous y trouverez également les anciens gagnants sur les autres Thèmes (Amour, Cyberpunk, Elément, Fin des temps, Lycée, Maladie, Manga, Médiéval, Mort, Space Opera et Western).

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 12:17

logo-finalcom-1a5d2d3Les numéros de Jeu de Rôle Magazine se suivent mais ne se ressembles pas. De nouvelles formules en nouvelles formules, le magazine se cherche en modifiant sa maquette, sa périodicité, et même son équipe de rédaction. Mais cela ne lui est aucunement nocif car plus les numéros s'enchaînent, plus le magazine trouve son rythme de croisière.

Ce onzième numéro n'annonce comme la preuve de cette nouvelle maturité. Sortant doucement de sa chrysalide, il trouve enfin ses repères pour nous offrir un produit terminé et professionnel.

Sur le fond comme sur la forme, le magazine qui peinais à trouvé son style affiche cette fois les moyens de son ambition. En effet, avec une nouvelle maquette plus sobre, plus logique dans sa présentation, rend sa lecture cohérente et clairement lisible. Pas besoin de se référer au sommaire toutes les deux pages pour savoir où l'on en est, car le squelette/index qui se trouve sur les côté des pages permet de se situer en un clin d'œil.

De même un effort très net à été porté sur la fraîcheur des new's pour coller un plus à l'actualité du moment (tant que cela est possible à l'heure d'Internet, où l'information est déjà froides avant même une parution en kiosque).

On peut également noté une très net amélioration sur critiques de fond des jeux ou suppléments présentés dans ses pages, avec une variété dans le choix des médias (Roman, Manga, Essais,...), proposant un panorama plus large et englobant des l'univers ludiques proches qui ont des connections avec celui du JDR.

jdrmag11Ces critiques s'imprègnent vraiment d'une image sans concession et pose les choses tel quelles sont réellement. On sait également faire des remarques sur ce qui pèche dans un produit aussi bien réalisé qu'il soit.

Toute fois, il y a encore quelques manques dans le détail : certaines références, prix ou même éditeur sont complètement absent d'une critique à l'autre, ce qui est assez dommageable. Cela donne à la lecture une impression de relecture trop rapide en fin de bouclage (mais ça reste un détail).

Partie quasi incontournable de tout magazine de JDR : Les Scénario.

On nous propose un gros scénario pour Victoriana (dont la seconde édition bénéficie d'une critique quelques pages avant), mais c'est le seul. Comme pour beaucoup de monde, un seul scénario même bien étoffé ça semble peu. D'autant plus que celui-ci est destiné à un JDR 100% dans la langue de Shakespeare, c'est bien dommage.

Pour ce onzième numéro, l'accent est aussi mis sur le partenariat et l'exclusivité avec la présence du Kit de démarrage des Ombres d'Eteren. Un gros dossier qui prend la moitié du magazine (soit plus ou moins 40 pages). Celui-ci sans être un JDR complet, offre une réelle opportunité de découvrir un univers atypique (même si la partie présenté ne représente qu'une infime partie d'Eteren), un système de jeu qui lui est propre et pour conclure un gros scénario d'une vingtaine de pages avec personnages pré tirés pour mettre en situation une table de six joueurs. Et depuis quelques jours, est disponible sur le site de Jeu de Rôle Magazine, quelques aides de jeu supplémentaires.

banniereodeprologuePour conclure, ce nouveau numéro qui après bien des incertitudes sur son futur, affine son statut et sa présence sur l'espace difficile de l'édition. L'équipe qui travail derrière met un cadre de plus en plus précis quant à l'avenir. Reste quelques modifications mineures à peaufinées et un ou deux ajustements purement techniques (relecture, présentation plus homogène,...), mais rien qui ne laisse présager des difficultés ou une perte de confiance (au vu du nombre grandissant d'encart publicitaires, qui prouve la confiance des professionnels en la portée de ce magazine).

En espérant que le prochain n'aura pas une périodicité de quatre mois, et que cette particularité n'est dût que pour la période estivale.

Je renouvèle a nouveau, mon soutient et mon envie de lire les prochaines parution de Jeu de Rôle Magazine. Bon vent et bonne chance.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 07:18

28315 120883084610413 120882434610478 173017 761386 nJe ne résiste pas avant de partir en Vacance de vous parler de mon dernière achat BD, qui n'est autre que "Silences" (Attention, ce n'est pas celui de Comes lui sans "s" à la fin). Cette BD est le dernier né des deux auteurs bien connu dans nos contrées du JDR puisqu'il s’agit respectivement de Anthony Combrexelle (Patient13, Notre Tombeau) et de Matthias Haddad (AmnesYa 2K51, Capharnaum).

Le pitch de base de ce premier tome est le suivant : Un homme suite à la disparition brutale et inexpliqué de sa fille a perdu la faculté de parler.

Depuis c'est aidé d'un dictaphone et d'un calepin que celui-ci arrive à communiquer. Mais aussi ancien rédacteur d'un journal à sensations ayant pour thème l'occulte à deux sous (Complot Extraterrestre, Le Yeti est un homme,...). Sa vie bascule à nouveau dans une spirale délirante suite à l'arrivée sur le pas de sa porte d'un lapin en peluche, porteur d'un message des plus troublant sur la disparition de sa fille.

Le style graphique est propre et quasi exclusivement en noir et blanc. Celui-ci mélangeant travail photo et plus traditionnel au dessin. Le tout se mariant dans une alchimie parfaite pour donner à l'ensemble de chacune des vignettes un aspect réaliste et vivant. L'ensemble est découpé en chapitres illustrés par des pages couleurs sur papier glacé, dont les illustrations tirent sur une touche très Dave Mc Kean.

silences image2Pour un premier tome, le résultat est au rendez-vous. Le rythme est soutenu par un scénario accrocheur, chacune des planches fourmilles de détails et de références plus ou moins évidentes, ce qui donne à l'ouvrage la possibilité de s'y replongé à nouveau un fois la lecture achevée afin de retrouvé tel ou tel référence qui ne vous vient pas forcement d'entrée de jeu.

Pour ceux qui après lecture ne l’auront toujours pas remarquer, l'univers décor proche du notre, est celui du Jeu de Rôle "Syndrome Babylone". On quelques références sont faite en tout début de lecture dans l'article de presse et un peu plus loin (mais là de suite je ne retrouve plus exactement l'endroit précis, à vous de le chercher).

logosdb-500x103.jpgSi vous ne connaissez pas ou pas encore "Le Syndrome Babylone", je ne saurai trop vous conseiller pendant vos vacances de télécharger, imprimer et lire les quatre parties de cette mini campagne, ainsi que les différentes aides de jeu (Règles en 5/6 pages type Patient 13, un Ecran Recto Verso, des règles Bonus et quelques aides de jeu pour la campagne).

Voilà, j'arrive à la fin. Je n'ai plus qu'a vous souhaitez de bonnes Vacances pour ceux qui vont pouvoir en profiter.

Les références pour faire passer une après-midi à l'ombre en mode Lecture.


silencesbanner[...Silence...]

Par Matthias Haddad et Anthony Combrexelle

Edition Ankama

Prix, 13,90 € / Nombre de pages, 78

Sortie le 24 juin 2010

Partager cet article
Repost0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 08:00

logo-finalcom-1a5d2d3

Le magazine Jeu de Rôle magazine existe maintenant depuis maintenant 2 ans et il ne cesse d'évoluer avec plus ou moins de succès.
Toute fois entre la première monture et celle du numéro 10 qui vient de sortir en kiosque, un bon bout de chemin a été parcouru. Entre changement de maquette, d'équipe éditoriale, de logo et de régularité. Le petit poucet du magazine spécialisé dans le JDR commence à faire sa place au coté de feu les anciens Casus Belli et autre Backstab.

Il compte à sont actif pas moins de dix numéros bimensuel (maintenant trimestriel) et un Hors Série consacré à nous offrir des scénarios et rien que des scénarios (c'est toujours un grand classique, mais après tout que demande t'on d'autre). Mais aussi un système de jeu original nommé UnDéSix qui en est à sa deuxième édition avec un suivit régulier et quelques suppléments bienvenus tel que scénarios, Bestiaire,....
Mais ce n'est pas tout car à tout ceci s'ajoute un site Internet (qui débutât sous forme de Blog), un forum plutôt actif et une boutique pleine de Goodies.
Après ce tour d'horizon de l'univers historico-ludiquo-éditorial du magazine, on est en droit de se dire que les petits gars de Paris, on fait un travail honorable pour faire vivre une niche de l'édition le magazine sur le Jeu de Rôle (seul existe Dragon Rouge lui-même ayant une distribution limitée aux boutiques spécialisées et à la vente directe et des prozines tel que "Les Carnets de l'Assemblée" et consort).
Mais il reste quelques bémols. Même si la nouvelle maquette comme la Clio (qui à tout d'une grande), il reste quelques petites faiblesses, comme la qualité des illustrations qui parsème l'ensemble du magazine. Celles-ci restent de bonne qualité, mais sentent encore l'amateurisme (je ne critique pas là, la qualité même de l'illustration, étant moi-même bien incapable de faire ne serai-ce qu’un 10eme de ce que font les auteurs).

Je trouve juste qu'il faille aussi avoir les moyens de ses prétentions et qui dit maquette plus "Pro" dit images plus "Pro". Même si la qualité a nettement augmenté.
On ne peut certes, pas non plus demander des images dignes de Dragon Magazine. De grands illustrateurs sont un coût important dans le budget.
JdRMag03De même les "Dossiers", somme toutes de très bonne facture, toute fois, je reste dubitatif sur l'intérêt global. Cela reste marginal et pas toujours adaptable à son ou ses univers de jeu. Encore plus par rapport aux thématiques des jeux qui font leur sortie ces derniers temps. De plus, la richesse des suppléments proposés par les éditeurs ou des aides de jeu disponibles à l'heure d'Internet, suffisent pour que chaque MJ trouve son bonheur.
Toute fois et pour aussi chanter les louanges de ce magazine qui a aussi le mérite d'apporter une fraîcheur nouvelle et un plaisir au lecteur pas uniquement par sa seule existence. Je vais aussi rapporter un réel effort fait dans la fraîcheur des critiques dans un monde où tout va très vite, l'information, les rumeurs,... Celui-ci arrive encore a avoir une petite longueur d'avance (ou tout du moins ne se fait pas distancer par des sites tel que le GROG ou Ikosa) sur  l'annonce des sorties et la critique de jeux ou suppléments récents. (Notons également le partenariat avec le GROG qui intègre toutes les critiques publiés dans ses pages, une belle preuve de qualité ISO 12010).
Mais aussi et il faut le souligner la qualité de ses scénarios, avec assez souvent la mention estampiller "Officiel". Ce qui n'est pas pour retirer aux plaisirs de tout un chacun.
Dans l'ensemble et après un numéro "Spécial  Naheulbeuk" que j'ai trouvé décevant par son manque de contenu (tout du moins par rapport à ce que j'attendais de ce magazine).  Ce nouveau numéro relève la tête et même un peu plus haut encore. Gageons que la poursuite de ses efforts durera et sera toujours un peu plus couronnée d'un succès bien mérité.

 

Espérons toute fois qu'il saura également garder sa proximité avec son public.
Bonne continuation à tout l'équipage et que les vents vous soit favorables.

PS : N'oubliez pas les Goodies disponibles sur via leur site comme par exemple ce magnifiqueTee-shirt présenté par cette non moins magnifique jeune fille (Quel argument commercial facile ! Mais que voulez-vous ça marche si bien auprès des hommes).

101 0113

 

PS 2 : Ah oui j'ai compté pas moins de 5 filles nue, a moitié nue ou dans une position on peut plus efficace pour faire apercevoir leur petite culotte. Au final, on se croit dans un Heintei à quatre sous, où le douteux se mélange au ridicule.

Franchement, de vous à moi, y'a pas besoin de ça pour faire vendre un magazine et d'autres illustrations étaient tout aussi agréables et efficaces sans un mamelon qui pointe dans un coin de page.

Alors la prochaine fois... Cachez moi ce sein que je ne saurais voir !

Partager cet article
Repost0

BeerWare Dons

BeerWare-Button.jpg

Rechercher

Pour me contacter :

medium e-mail

  L'Email

fessebouc1

Google+

google-logo-plus-0fbe8f0119f4a902429a5991af5db563.png

Twitter 

S'abonner à tonym301 sur Twitter

forum_pic.jpgLe Forum

communaute-de-joueurs-et-de-maitres-de-jeux.png
Jouer avec moi

Brunan - l'Aventure au comptoir

Brunan - l'Aventure au comptoir est le premier jeu de coopération où chacun joue pour sa peau. 
665664 119818828174751 888779258 o

Disponible dans tous les bonnes boutiques en ligne ou en dur.

      Type de jeu : enrichissement... et convivialité ! 

Pour 3 à 6 joueurs 

A partir de 11 ans 

Durée d’une partie : 30 minutes environ

Retrouvez Brunan et ses inénarrables compagnons :

 sur leur site web
sur leur page facebook

 

Du nouveau dans ma besace

Uppsala-211x300.jpg

Upssala : Yggdrasill édité chez le 7° cercle

     Ouvrage lu à ||||||||||||||||||| 0%

+

LFH_img0.jpg
Les Fils d'Halfdan : Yggdrasill édité chez le 7° cercle

     Ouvrage lu à ||||||||||||||||||| 0%

 +

pendragon couverture

Pendragon - Icares edition

  Ouvrage lu à ||||||||||||||||||| 0%

+

Chroniques-des-Feals

Les Chroniques des Féals + Ecran : Sans Détour Edition

Ouvrage lu à ||||||||||||||||||| 0%

+

Les_Myst__res_de_4ff2e81bc650e.jpg

Les Mystères de Lyon - Sans Détour Edition

Ouvrage lu à ||||||||||||||||||| 0%


Wurm.jpg

Würm - Icare édition

Ouvrage lu à ||||||||||||||||||| 0% 
+

fiasco-z.jpg

Fiasco - Edge édition

Ouvrage lu à ||||||||||||||||||| 0%  

+

40270-bliss-stage.jpg

Bliss Stage - Boite à heuhh !

 Ouvrage lu à |         | |||||||||||| 50%

+

couverture-28209-d-huissier-romain-hexagon-matiere-noire.jpg

Hexagon : La matière Noire - Rivière Blanche

 

 Ouvrage lu à |         | |||||||||||| 50%

+

Monsterhearts-couv.jpg

Monsterhearts - Boite à heuhh !

Ouvrage lu à  |||||||||||||||||||| 100%

+

couvEleusis.jpg

Éleusis - John doe
Ouvrage lu à  |||||||||||||||||||| 100% 

+

 AW.jpg

Apocalyspe World - la boite à heuhh !

Ouvrage lu à  |||||||||||||||||||| 100%

+

Agon-couverture-A4-wip2

Agôn - la boite à heuhh !

Ouvrage lu à  |||||||||||||||||||| 100%

+

Hex-elevationbig

Hexagon Univers - Les 12 singes

Ouvrage lu à  |||||||||||||||||||| 100%

Où remplir sa besace...

10245468_10201268442873640_5649853355581822692_n.jpg

big_ludikbazar.jpg