Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 14:30

Du nouveau dans ma besace est un petit coin où je présenterai rapidement tous mes achats ludiques du mois.

N'ayant pas forcement le temps de les critiquer tous, je vous indiquerai tout de même mon avis par des petites étoiles... et oui c'est un peu comme le Guide Michelin.



 Bof pas Top


Moyen top

Bien Top

Super top


Panty Explosion édité par Max Ravage.

Après lecture de l'ouvrage. pour les amateurs d'étudiante nippone ou   pour ceux qui sont allergique aux étudiantes à la jupe légère et au montre à tentacules.

 

mod html28424 1Panty Explosion, c'est un peu mon Curé chez les Bouddhistes. Non, je plaisante. Ce jeu traduit et augmenter par Max Ravage s’inscrit dans la catégorie très très gros ovni ludique dans le paysage du JDR français. Mais bon invasion nippone oblige, il faut vivre avec son temps et offrir aux otakus de l'hexagone un jeu qui peut combler leur envies (et il faut bien l'avouer leurs fantasmes les plus exotiques de jeunes étudiantes et de monstres à tentacules dégoulinant de fluides divers variés, mais surtout vert et collant). 

Alors vous allez me dire que propose exactement Panty Explosion en terme de background et de gamme play ?

Et bien tout d’abord parlons du background : On vous propose (oh surprise) de d'incarner des étudiantes qui se confrontes à des Yokaïs (créatures issues du folklore populaire nippon). Cela comprend le simple fantôme hantant une ancienne maison (genre The Grudge), en passant par des entités plus sympathique et populaires comme les Tengu et autre Kitsune (qui ne ferait pas plus peur à un enfant qu'un film des Studio Ghibli. Toute fois, la plus part des créatures auxquelles se confronterons nos belles étudiantes seront principalement issues de la première catégorie. C'est-à-dire : mortelle, cruelle et avide de l'essence psychique encore vierge de tout corruption.

Mais comment diable (ou Oni) font t'elles pour lutter contre ces entités. C'est certain que ce n'est pas à coup de portable customisé et de tenues Kawaii que nos frêles héroïnes vont mettre à mal les plans maléfiques de domination des Yokaïs. Non, elles ont (pour un petit nombre autour de la table) également accès à des pouvoirs psychiques des plus efficaces pour exorciser la malheureuse qui s'est fait possédée.

severed_arm.jpgToutefois ces mystérieux pouvoirs sont des armes bien dangereuses et ne dit-on pas qu'a grands pouvoirs, grandes responsabilités ? Car c'est le cas dans Panty Explosion. C'est cool de pouvoir faire exploser la tête d'un monstre comme un fruit trop mûr, ça l'est beaucoup moins lorsque vos amies on besoin de compresses pour limiter le flot de sang qui coule de leurs orifices supérieures et que bien sur tout ça mène inévitablement les autorités compétentes à s'intéresser tous ces événements et par extension à vous.

Le décor est posé : des étudiantes, des uniformes désespérément légers virevoltant dans la brise, de la brume, des endroits sombres et glauques, des monstres gourmand à jeunes filles, le tout à la sauce Tokyo.

Voilà vous avez les grandes lignes de Panty Explosion question background.

Passons maintenant à la mécanique du jeu, qui elle est des plus déroutante (même pour un vieux routard comme moi, qui en a vu plus d’un passer entre ses mains). Mais là j’ai désarçonné par elle, il faut dire que l’on n’a pas l’habitude de ce genre de chose.

D’une part petite curiosité, les règles sont ultra simples. On jet un certain nombre de dés (d6, d8, d10 ou d12) en fonction d’un pool de caractéristique (Terre, Eau, Air, Feu et Ether) pour obtenir 5 ou plus sur son dès.

Le type de dès lancés est conditionné par votre popularité (Cruche, normale ou coqueluche de votre classe), celle-ci est voté en début de partie et évolue en fonction des actions entreprises. Sachant qu’une cruche lance d6 et les plus populaires des d10, je vous laisse augurer l’avenir glorieux ou sombre de l’une et de l’autre. Que voulez vous la vie n’est pas juste et celle d’étudiante ne fait pas abstraction à la règles.

Jusque là tout va bien, le pool se régénère à la fin d'une scène ou d'un conflit (attention pas Round, mais bien action) et c’est reparti pour un tour. Mais c’est après que ça devient assez déroutant, étant donné que ce n’est pas le MJ qui donne le résultat de l’action mais certains joueurs autour de la table.

group color

Si votre action est un succès c’est votre meilleure amie (qui va vous avantager) qui décrit le résultat et dans le cas contraire c’est votre rivale (qui elle ne cessera de vous mettre des bâtons dans les roues).

Donc, c’est une expérience nouvelle, qui peut déconcerté aussi bien les joueurs qui verront l’avenir de leur actions entre les mains des autres, autant que le MJ qui à l’habitude de définir l’orientation prise pour chaque manœuvres et intrigues. Cette façon de jouer tranchant considérablement avec nos habitudes, me laisse perplexe.

Maintenant parlons peu mais bien de l’intérieure du livre. La mise en pages est des plus aride et manque clairement d’un maquettiste pour la rendre vraiment agréable à lire. Néanmoins, cela semble être choses faites avec Thaumiel (Bibliothèque interdite, Mongoose...), pour la nouvelles éditions (prochainement disponibles) qui devrait corriger ce petit souci. interieur.gif

Tout comme les photos (Cosplay) et illustrations plus manga qui collent bien au thème, cependant celles-ci sont vraiment trop opposées graphiquement.

Côte infos et ambiance, la dernière partie offre au lecteur une immersion complète dans le Tokyo moderne. Vous survolerez les coutumes, les quartiers, les différentes religions (si peu commune pour nous), ainsi que tout ce que vous auriez besoin pour créer une ambiance digne d’un Shōjo.

Je tiens tout de même à souligner la partie sur les Yohaïs que je trouve de loin la plus réussie et fourmillant d’idée de scénario.

Panty_Explosion_Cosplay_3_by_Olafgdumvardangh.jpgPour conclure, je dirai qu’il faut être objectif. Ce jeu s’adresse clairement à des personnes baignant ou ayant baignées dans l’univers des mangas. Jouer des jeunes filles aux excroissances capillaires et mammaires développées ne plaira pas forcement à tous.

Néanmoins si c’est le cas et que vous êtes un fervent amateur de « La fille des enfers » ou de « KUROSAGI, livraison de cadavres » foncez vous le procurer, c’est le jeu qu’il vous faut. Si ce n’est pas le cas, passer votre chemin.

Ou si comme moi, vous n’êtes ni l’un, ni l’autre, mais que vous vous laisseriez séduire. Découvrez ce jeu singulier, qui vous fera passer quelques soirées sur des one shot décalés.


Quelques site pour la route :

• Site Officiel de l'éditeur

• Site Officiel de l'éditeur en VO

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LeDupontesque 01/09/2010 20:17



Tr-s belle présentation, fort juste même si je ne suis pas d'accord sur deux points:


- Premièrement, je ne trouve pas qu'il faille être un fan de Manga pour apprécier PE. La preuve, je ne suis pas du tout un fan de Manga. j'en lis peu, voir jamais mais j'ai été séduit par cette
ambiance japonisante, le contexte scolaire, l'ambiance sombre et assez trash et la perspective de jouer des lycéennes (ça c'est parceque je sui un gros pervers).


- Deuxièmement tu parles de One-shot mais je crois au contraire que c'est un jeu qui trouve tout son intérêt dans une campagne à la Buffy.


 


Voila, je suis impatient de te voir continuer à vider ta besace.



TM301 01/09/2010 20:26



C'est pour cela que j'ai nuancé mon propos et parlant de personnes de nature curieuse. Mais il est vrai qu'il peut
convenir à tous.


Pour ce qui est de la campagne, je ne suis pas un adepte de Buffy, donc je ne vois pas trop ce que ça peut donner. Mais j'ai
d'autres références qui peuvent me donner une idée de ce que ça donnerait en campagne.


Et enfin, pour ce qui est de ma besace, malheureusement, elle se remplie plus vite qu'elle ne se vite.


La preuve, je vais recevoir, Trinités, plus une brouette de suppléments (je les avais déjà eu entre les mains, mais je fais
marche arrière en voyant le suivit de la gamme), ainsi que des suppléments Dark Heresy, le nouveau guide d'Abyme et Deadline.


Sans compter ce qu'il me reste à lire Scion (qui m'ennui en ce moment, pas assez de background et trop de règles et de
pouvoirs, mais bon il parait que les suivants sont plus intéressants) et Summerland dont il me reste que quelques pages à lire.


Mais je me suis fais prendre en otage par un roman de Thomas Day, donc c'est dur dur de tout lire en même
temps.



Thaumiel 31/08/2010 18:02



J'ajoute juste un petit mot pour la maquette, vu que c'est moi qui m'en suis chargé pour cette édition.


Alors oui elle peut paraître aride, mais j'ai privilégié la lisibilité et la compatibilité avec le Print On Demand.


 


D'ailleurs je suis ne PAS responsable des maquettes Mongoose ou Bibliothèque Interdite. J'ai fait un peu de relecture pour Mongoose (pour mon malheur j'ai envie de dire) et je fais de la
traduction pour la BI (entre autre).


 


Voilà !


 


Thaumiel



BeerWare Dons

BeerWare-Button.jpg

Rechercher

Pour me contacter :

medium e-mail

  L'Email

fessebouc1

Google+

google-logo-plus-0fbe8f0119f4a902429a5991af5db563.png

Twitter 

S'abonner à tonym301 sur Twitter

forum_pic.jpgLe Forum

communaute-de-joueurs-et-de-maitres-de-jeux.png
Jouer avec moi

Brunan - l'Aventure au comptoir

Brunan - l'Aventure au comptoir est le premier jeu de coopération où chacun joue pour sa peau. 
665664 119818828174751 888779258 o

Disponible dans tous les bonnes boutiques en ligne ou en dur.

      Type de jeu : enrichissement... et convivialité ! 

Pour 3 à 6 joueurs 

A partir de 11 ans 

Durée d’une partie : 30 minutes environ

Retrouvez Brunan et ses inénarrables compagnons :

 sur leur site web
sur leur page facebook

 

Du nouveau dans ma besace

Uppsala-211x300.jpg

Upssala : Yggdrasill édité chez le 7° cercle

     Ouvrage lu à ||||||||||||||||||| 0%

+

LFH_img0.jpg
Les Fils d'Halfdan : Yggdrasill édité chez le 7° cercle

     Ouvrage lu à ||||||||||||||||||| 0%

 +

pendragon couverture

Pendragon - Icares edition

  Ouvrage lu à ||||||||||||||||||| 0%

+

Chroniques-des-Feals

Les Chroniques des Féals + Ecran : Sans Détour Edition

Ouvrage lu à ||||||||||||||||||| 0%

+

Les_Myst__res_de_4ff2e81bc650e.jpg

Les Mystères de Lyon - Sans Détour Edition

Ouvrage lu à ||||||||||||||||||| 0%


Wurm.jpg

Würm - Icare édition

Ouvrage lu à ||||||||||||||||||| 0% 
+

fiasco-z.jpg

Fiasco - Edge édition

Ouvrage lu à ||||||||||||||||||| 0%  

+

40270-bliss-stage.jpg

Bliss Stage - Boite à heuhh !

 Ouvrage lu à |         | |||||||||||| 50%

+

couverture-28209-d-huissier-romain-hexagon-matiere-noire.jpg

Hexagon : La matière Noire - Rivière Blanche

 

 Ouvrage lu à |         | |||||||||||| 50%

+

Monsterhearts-couv.jpg

Monsterhearts - Boite à heuhh !

Ouvrage lu à  |||||||||||||||||||| 100%

+

couvEleusis.jpg

Éleusis - John doe
Ouvrage lu à  |||||||||||||||||||| 100% 

+

 AW.jpg

Apocalyspe World - la boite à heuhh !

Ouvrage lu à  |||||||||||||||||||| 100%

+

Agon-couverture-A4-wip2

Agôn - la boite à heuhh !

Ouvrage lu à  |||||||||||||||||||| 100%

+

Hex-elevationbig

Hexagon Univers - Les 12 singes

Ouvrage lu à  |||||||||||||||||||| 100%

Où remplir sa besace...

10245468_10201268442873640_5649853355581822692_n.jpg

big_ludikbazar.jpg